Conception d’un manège équestre : 3 erreurs à ne pas commettre

Publié le : 07 octobre 20214 mins de lecture

En ce jour, l’entreprise de cours d’équitation s’affiche parmi les business les plus rentables. Que ce soit pour une finalité personnelle ou professionnelle, le fait d’éduquer et dresser un cheval est devenu tendance et courant. Cependant, il faut savoir que cette rentabilité va de pair avec la qualité du fonctionnement du manège équestre en question. Eh oui, beaucoup d’erreurs surtout lors de la conception sont à appréhender. Voici donc les 3 erreurs dont beaucoup de concepteurs ignorent fréquemment.

Choisir l’emplacement du manège suivant l’esthétique du local

Beaucoup de gens choisissent l’emplacement de leurs arènes en fonction de la beauté du paysage environnant. Effectivement, les novices en la matière préfèrent bâtir ces derniers au pied d’une colline, sur le chemin des eaux de ruissellement ou encore sur une pente de montagne. Or ces emplacements sont interdits catégoriquement par les spécialistes des sports équestres. La cause est simple: le drainage y est difficile pendant les périodes de pluies.

Au contraire, les connaisseurs du métier recommandent les endroits comme sur le sommet d’une colline ou au-dessus d’une pente naturelle. De cette manière, les arènes extérieures se drainent aisément. Sachez également qu’un endroit avec une bonne succession d’ombre et de soleil répond mieux aux conditions d’équitation.

Un système de drainage mal choisi

Le drainage est essentiel pour le bon fonctionnement d’une arène. Un drainage défectueux implique une mauvaise chute. Il convient de noter que le système de drainage varie d’un emplacement d’un manège à l’autre. Cela dit, l’installation du système n’est pas similaire pour une équitation construite au pied et sur le sommet d’une colline.

Il existe toutefois un standard d’installation de système de drainage. À noter que celui-ci change encore une fois suivant l’emplacement et la quantité de précipitation du siège du manège équestre. Pour ce faire, il vous faut construire une couronne le long de la ligne centrale de l’arène. De cette façon, l’eau s’y écoulera. Avec cette méthode, les constructeurs doivent préparer une zone où l’eau recueillie va stagner.

L’achat des matériaux de construction non adéquats

Mis à part les conditions d’équitations notamment l’emplacement et le système de drainage, les matériaux de construction sont également vitaux pour la durabilité d’une arène. Le choix de ces matériaux doit être pris en compte suivant les conditions météorologiques et le type de sol du local d’installation du manège équestre.

Dans ce cas, le préalable est d’effectuer soigneusement une évaluation de ces critères. En parallèle, un essai de compatibilité des échantillons des matières premières est également envisageable.

Plan du site