Quelles sont les solutions pour bien entretenir les dents de son cheval ?

Publié le : 07 octobre 20213 mins de lecture

Les dents et la bouche du cheval sont les principaux outils de sa digestion. Ils permettent de saisir et de mâcher les aliments, ce qui est essentiel pour une bonne assimilation. Les difficultés dentaires sont l’une des principales causes de perte de poids chez les chevaux. De plus, les maux de dents peuvent également causer un inconfort ou une défense au travail. Il est très important de bien comprendre le fonctionnement d’une bouche d’un cheval pour mieux comprendre des problèmes qui y sont associés et un entretien nécessaire.

Tout savoir sur les dents d’un cheval 

Un cheval mâle a 40 dents et la jument a 36 dents. Les dents de cheval continuent de pousser, grossissant de 4 à 5 mm par an : sauf pour les crochets ou les canines, qui ne se trouvent que chez les chevaux mâles et poussent moins. La croissance entraîne des modifications de la forme de l’axe mandibulaire et des dents, qui permet de bien déterminer l’âge du cheval. Étant donné que la langue est responsable du déplacement et du tri des aliments dans la bouche, les dents veillent à ce que les aliments soient broyés uniformément.

Quelles sont les mesures à prendre lorsque le cheval est un glouton ?

Lorsque le cheval mange rapidement, il n’insalive pas suffisamment ses aliments avant d’être avalé, cela peut causer certains bouchons dans l’œsophage qui nécessitent quelques fois une intervention du vétérinaire. Pour éviter cela, il faut lui donner des repas un peu volumineux et surtout dans la mangeoire au sol. Aussi, vous disposez du foin et des galets dans sa ration pour ralentir son ingestion et stimuler la mastication un peu plus grande grâce au foin

Quel est le conseil pour bien entretenir les dents du cheval ? 

Tout d’abord, il vaut mieux prévenir que guérir. En raison d’une mauvaise mastication, les problèmes dentaires des chevaux peuvent entraîner des problèmes de santé. De plus, les chevaux souffrant de problèmes dentaires peuvent ne pas être en mesure de satisfaire pleinement leurs besoins énergétiques. Il est donc nécessaire que le dentiste surveille régulièrement votre cheval pour prévenir tout risque dentaire. Puis, il faut repérer le problème des dents du cheval. Plusieurs signes peuvent vous alerter sur d’éventuels problèmes dentaires chez votre cheval. Par exemple, s’il mange lentement, s’il perd du poids, si vous observez des céréales et d’autres aliments non digérés dans ses selles, si vous observez une mauvaise capacité de mastication. Si votre cheval n’a pas d’ulcères, de blessures ou de saignements, vous pouvez également prendre des précautions pour éviter d’être mordu. Regardez les joues et la langue. 

Plan du site